Patrimoine

 

Eglise Notre Dame de Lacour eglise

(pour la visite s’adresser à la bibliothèque municipale de Lacour)

Datée de la fin du XIème siècle, début du XIIème, cette église est classée monument historique. Elle appartenait à l’Abbaye de Saint Maurin, avant d’être intégrée au chapitre cathédral.

L’intérieur est de toute beauté, avec, dans le chœur, les fresques de l’Assomption de la Vierge de la Visitation et du départ en Egypte de la Sainte Famille. On y trouve également diverses statues ainsi que, de part et d’autre de la nef, une série d’Arcades portées par des chapiteaux sculptés offrant un décor d’oiseaux et de monstres affrontés.

L’église a, depuis sa construction, subi des réparations ou modifications, notamment après les destructions des Calvinistes pendant les guerres de religions. Le portail a été refait en 1542, la voûte ne fut remontée dans la nef qu’au cours du XVIIIème siècle et le clocher reconstruit au XVIIème. Celui-ci est situé à la croisée du transept et couvert d’un toit à quatre pans avec une tour carrée massive typique de l’Agenais.

 

castanede1

  

 

Eglise Saint Etienne de Castanède

Située dans un vallon boisé et solitaire, cette église a été rebâtie après la guerre de cent ans. Elle possède un étonnant clocher-donjon.

 



lamothe

 

L’Eglise Saint Julien de la Mothe

Il s’agit d’un édifice roman du XIème siècle. Une restauration de cette église a été effectuée par un chantier international de jeunes bénévoles en 1993 grâce à l’action de l’Association Familles Rurales et de la Mairie.

 

 

 

 

Le château

On situe la construction du château abritant la Mairie, la Bibliothèque et le Musée au XIème siècle. Le château, entouré de remparts, est construit sur une motte naturelle dominant la vallée. Entre le château et l’église Notre Dame subsiste toujours le puits seigneurial de 1004 surmonté d’une petite croix de pierre. Le château actuel, sûrement construit sur des substructions, est constitué de deux parties essentielles séparées par une cour mitoyenne intérieure. Dans la partie orientale du rez-de-chaussée se trouvait une vaste écurie voûtée qui abrite aujourd’hui la salle des fêtes du village. La partie occidentale comprenait le logis seigneurial reconstruit dans la première moitié du XVIIème siècle.

 

 

Fontaine du "Tuquelet"

A l’entrée du village, en venant de Bourg de Visa, on peut descendre à la fontaine du "Tuquelet" qui desservait autrefois le village en eau potable et qui a été remise en état par les Compagnons Bâtisseurs.

Au hasard de vos pas, vous pourrez également découvrir le four à pain traditionnel du village et le "travail" servant autrefois à immobiliser le bétail afin que le maréchal ferrant puisse travailler sans danger.